Communiqué - Pour diffusion immédiate

Repentigny, le 3 mars 2020 – Le renommé claveciniste Luc Beauséjour et la remarquable soprano Marianne Lambert incarneront respectivement Jean-Sébastien Bach et son épouse Anna Magdalena le 20 mars prochain à l’église de la Purification à l’occasion d’un concert dynamique où seront présentés les plus beaux airs de Bach, Couperin, Rameau et Sweelinck.

Le concert sera présenté sous la forme d’histoire où Jean-Sébastien Bach, en quête du meilleur clavecin pour composer ses nouvelles œuvres, demande à sa femme, Anna Magdalena, de lui prêter sa voix pour l’aider dans sa recherche sur les sept instruments de sa collection : des clavecins français à deux claviers, des clavecins flamands à un clavier, un clavecin-pédalier et un clavicorde. Vous pourrez ainsi apprécier les différences de timbres et de couleurs de chaque instrument en écoutant, entre autres, les suites de danse si populaires dans les cours royales du 16e au 18e siècle.

Luc Beauséjour, clavecins

Il commence ses leçons de piano à 5 ans et tombe sous le charme du clavecin à l’âge de 11 ans, lors d’un camp d’été en musique. Il étudiera avec Mireille Lagacé (clavecin et orgue) au Centre d’arts Orford, avec Bernard Lagacé (orgue) au CMM et avec Réjean Poirier (clavecin) à l’Université de Montréal. Luc Beauséjour poursuit ses études avec Ton Koopman au Sweelinck Conservatorium d’Amsterdam et avec Kenneth Gilbert au Conservatoire National de la Région de Strasbourg, en France. Aujourd’hui, c’est à son tour de transmettre son savoir à la relève. Il enseigne à l’Université de Montréal, au Conservatoire de musique du Québec, au Cégep de Saint-Laurent ainsi qu’à l’Académie d’été internationale d’orgue et de clavecin de Rimouski.

Au cours de sa carrière de musicien, Luc Beauséjour a reçu deux Félix au gala de l’ADISQ en 2002 et en 2006 pour le meilleur album par un soliste et un petit ensemble. Il a gagné aussi cinq Prix Opus du Conseil québécois de la musique : celui du meilleur concert, pour Clavecin en concert, donné à Montréal en 2002, celui du concert de l’année en musique médiévale, de la Renaissance et baroque (2002 et 2003), du meilleur interprète et le Prix des auditeurs de la chaîne culturelle de Radio-Canada (ces deux derniers en 2003).

Il a eu la chance de mettre à profit son talent auprès des sopranos Agnès Mellon, Donna Brown, Karina Gauvin et Shannon Mercer, du contreténor Philippe Jaroussky, du violoniste James Ehnes, du chef d’orchestre et claveciniste Hervé Niquet et du trompettiste Paul Merkelo, pour ne nommer que ceux-là.

Marianne Lambert, soprano

Voix diamantée aux couleurs chatoyantes, Marianne Lambert témoigne d’une présence scénique remarquable. Anciennement membre de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, Marianne Lambert a été soliste invitée des prestigieux : Orchestre symphonique de Montréal, Orchestre symphonique de Trois-Rivières, Orchestre symphonique de Québec, Orchestre Métropolitain, Orchestre de chambre de McGill, le NEM et l’Orchestre symphonique de la Grande-Bretagne.

Sans surprise, la jeune soprano colorature a été récipiendaire du Prix Opus du meilleur concert de l’année en région en 2018. Elle s’est aussi vu remettre le Prix du Récital « An die Musik » au 25e Concours international de chant Clermont-Ferrand de France en 2017 et le Grand Prix du 20e Concours international de chant de Marmande de France en 2008.

Sur scène, elle a notamment brillé dans le rôle de la Fée dans Cendrillon de Massenet (Opéra de Nantes, d’Angers et Montréal), de Gilda dans Rigoletto de Verdi (Opéra de Rennes), Adèle dans Die Fledermaus de Strauss (Opéra de Montréal et Opéra de Québec), de Woglinde dans Das Rheingold de Wagner (Orchestre symphonique de Montréal avec Maestro Kent Nagano) et bien d’autres.

Un concert d’une rare beauté

Préparez-vous à être éblouis par l’Ensemble Vocal Vox Luminosa le 5 avril prochain, car celui-ci vous propose deux sommets de la musique sacrée, le mythique Requiem op. 48 de Gabriel Fauré dans sa version originale et le sublime Lux Aeterna de Morten Lauridsen dans la magnifique acoustique de l’église de la Purification de Repentigny.

Il est possible de vous procurer des billets en personne à la billetterie du Théâtre Hector-Charland, par téléphone (450 589-9198), en ligne ou à la porte 60 minutes avant chaque concert.

Rappelons que l’Aramusique est un diffuseur spécialisé qui a pour mission d’offrir des activités musicales de haut niveau au plus grand nombre, d’initier un jeune public à la musique et d’être un carrefour pour les artistes et artisans du milieu.

– 30 –

Source :
Gisèle Côté, directrice générale et artistique
Aramusique
gisele.cote@aramusique.org • 450 582-6714

Cliquez-ici

ARAMUSIQUE   
     © 2016-2020 ARAMUSIQUE, Tous droits réservés.