Communiqué - Pour diffusion immédiate

Repentigny, le 21 mai 2020 – C’est avec grand regret que l’Aramusique annonce le décès d’un de ses grands fondateurs, monsieur Laurent Migué, qui nous a quittés le 9 mai dernier à l’aube de ses 94 ans.

Digne de son ancêtre de la lignée des Migué, Nicolas Millet dit le Beauceron, membre de l’équipe d’aventuriers de la Grande Recrue de 1653 venu coloniser la jeune bourgade de Ville-Marie, Laurent Migué, habité par une détermination hors du commun et un esprit créatif et collaboratif a été l’un des grands bâtisseurs culturels de la ville de Repentigny. On ne compte plus les heures qu’il a consacrées à réaliser des activités culturelles (et sportives), des levées de fonds, des rencontres de mobilisation et ce, toujours dans un seul but désintéressé : participer au développement culturel de sa Ville.

C’est en 1984, en compagnie du docteur Robert Lussier, qu’il cofonde l’ARAM (l’Association de Repentigny pour l’avancée de la musique, renommée l’Aramusique depuis 2014). Certainement l’une des réalisations dont il fût le plus fier et dans laquelle il s’engagera corps et âmes et qu’il lui a mérité en 2001 le Prix bénévolat Hommage de la Ville de Repentigny et le Prix du Gouverneur Général du Canada pour l’entraide en 2003.

Ses soupers familiaux devinrent le théâtre de discussions sur ses projets de concerts, de développements de cette nouvelle association, de ses bons coups comme ceux dont il cherchait un nouvel angle pour rectifier un résultat peu concluant. La résidence de la rue Louis-Joseph-Pigeon tint le rôle d’entrepôt, d’atelier de menuiserie, de billetterie et, occasionnellement, de bureau improvisé.

Homme de terrain, il prêtait une attention toute particulière à cette ressource inestimable qu’est le bénévolat. À cet effet, il ne tarissait pas d’éloges quant au dévouement et l’engagement de son équipe de bénévoles et ceux du conseil d’administration de l’ARAM.

Nous conservons également le souvenir du profond respect qu’il portait aux jeunes artistes en musique classique. Encore là, avec enthousiasme, il brossait un tableau du talent et des sacrifices auxquels se disciplinaient ces jeunes musiciens pour réaliser leurs rêves. Il consacrera beaucoup d’efforts à mettre en place des occasions menant à leur professionnalisation.

Son grand regret aura été de ne pas avoir pu assister à un concert dans la nouvelle salle de spectacle, le Théâtre Alphonse-Desjardins de l’Espace Culturel de la ville de Repentigny en compagnie de notre mère. Pour lui, c’eut été l’aboutissement d’un rêve ayant débuté en 1984….

Nul doute que nous nous remémorerons avec une certaine émotion que cet édifice culturel, bâti au cœur de Repentigny, sera dorénavant le témoin privilégié d’artistes établis et en devenir.

Ce texte a été réalisé grâce à la collaboration de Christiane, Yves et Robert Migué.

Rappelons que l’Aramusique est un diffuseur spécialisé qui a pour mission d’offrir des activités musicales de haut niveau au plus grand nombre, d’initier un jeune public à la musique et d’être un carrefour pour les artistes et artisans du milieu.

– 30 –

Source :
Gisèle Côté, directrice générale et artistique
Aramusique
gisele.cote@aramusique.org • 450 582-6714

Cliquez-ici

Category2019-2020
Étiquette(s),
ARAMUSIQUE   
     © 2016-2020 ARAMUSIQUE, Tous droits réservés.