Bientôt 35 ans d’histoire à célébrer !
L’ARAMUSIQUE célébrera bientôt ses 35 ans à faire rayonner la musique classique dans Lanaudière et à faire reconnaître l’effort et l’excellence des jeunes musiciens classiques.

2017  Le jazz de retour à Repentigny

  • En collaboration avec le Théâtre Hector-Charland, l’Aramusique a développé la série 5@7 découverte pour mettre de l’avant les artistes de la relève en jazz.

2016  Succès artistique et financier

  • L’Aramusique termine son année financière en épongeant son déficit accumulé et en doublant ses revenus de billetterie, augmentant de façon significative l’assistance aux concerts et créant une visibilité accrue de ses activités.
  • Mise sur pied de la série de Concerts scolaires afin d’offrir des concerts aux jeunes des garderies et des écoles de la région.

2015  Reconnaissance régionale

  • Dans le cadre du Gala de reconnaissance des bénévoles 2015 de la Ville de Repentigny, l’Aramusique remporte le grand prix dans la catégorie « Organisme culturel et loisirs » de l’année.
  • Présentation d’un premier évènement bénéfice d’envergure qui a rassemblé 200 élus, gens d’affaires et mélomanes, permettant de recueillir près de 30 000 $.
  • L’Aramusique prend le relais de monsieur Laurent Migué, cofondateur de l’organisme, dans l’organisation des Messes estivales en musique à l’église du Précieux-Sang.

2014  Changement de direction

  • Madame Gisèle Côté devient la directrice générale et artistique de l’ARAMUSIQUE.
  • L’ARAM devient l’ARAMUSIQUE et se dote d’une nouvelle image.
  • L’Aramusique codiffuse le grand concert d’orchestre estival à l’ile Lebel.
  • Les concerts Sons et Brioches sont de retour après plusieurs années d’absence.
  • Une réorganisation du Concours de musique Hélène-Roberge a permis d’instaurer un nouveau cycle d’instruments réparti sur trois années : Piano – Vents et Voix – Cordes.
  • Monsieur Michel Racette est nommé à la présidence.

2011   Nouvelle appellation pour le Concours provincial de musique de Repentigny

  • Le Concours provincial de musique de Repentigny devient le Concours de musique Hélène Roberge en hommage à sa fondatrice.

2010   Nouvelle appellation pour le Concours de musique de Repentigny

  • Le Concours de musique de Repentigny a maintenant un nouveau nom : Concours provincial de musique de Repentigny. Cette appellation rafraîchie vient refléter les nouvelles orientations qu’a prises le concours depuis deux ans. En effet, le concours s’adresse maintenant aux meilleurs candidats de tout le Québec ainsi qu’aux étudiants étrangers inscrits dans une institution d’enseignement supérieur de musique du Québec.Plus de 20 000 $ en bourses sont remis, dont un premier prix de 10 000$ pour le meilleur candidat. Deux bourses régionales sont aussi offertes, dont une au meilleur candidat de la MRC de l’Assomption et une autre au meilleur candidat et de la région de Lanaudière. Le concours est en train de se positionner comme événement musical majeur, tant à Repentigny que dans tout le Québec.

2009

  • Monsieur Michel Goudreau est nommé à la présidence.

2008   Un partenaire culturel de taille

  • Le Théâtre Hector-Charland de L’Assomption et l’ARAM annoncent publiquement une entente de partenariat pour la saison 2008-2009 et décident de présenter conjointement trois séries de concerts. Cette expérience se veut un premier jalon d’une collaboration qui s’annonce fructueuse pour l’avenir des deux organisations.

2007   Un travail reconnu

  • Jacqueline Scott et Marguerite St-Gelais-Hallé sont nommées bénévoles de l’année par la Ville de Repentigny pour leur travail exemplaire en regard à la restructuration de l’organisme.
  • Monsieur Michel Létourneau est nommé à la présidence.

2006

  • Monsieur Robert Roy devient le directeur au développement de l’ARAM.

2005

  • Madame Jacqueline Scott est nommée à la présidence.

2004   Professionnalisation de l’organisation

  • À la suite de l’établissement d’un diagnostic organisationnel et à la réalisation d’un plan d’affaires, l’ARAM embauche une équipe de professionnels pour prendre la relève des bénévoles qui, depuis les débuts des activités de l’organisation, avaient veillé au bon fonctionnement de l’organisme.
  • Madame Dominique Massie devient directrice générale.

2003   Les talents de la province s’amènent à Repentigny

  • En réponse au talent sans cesse grandissant des jeunes artistes du Québec, Hélène Roberge ouvre un second concours, « classe récital », pour les jeunes musiciens de calibre plus avancé de tout le Québec, qui sont inscrits au niveau baccalauréat, maîtrise ou doctorat.
  • Monsieur Jacques Boucher devient le directeur général et artistique de l’ARAM.

2002   Retour à la vocation première

  • L’ARAM recentre ses activités et se consacre à la promotion de la musique classique et le soutien aux jeunes artistes émergents. Un nouveau plan d’affaires verra le jour.
  • Madame Denise Dagenais est nommée à la présidence.

2001   L’ARAM à son apogée

  • De 2001 à 2007, chaque année, l’ARAM présente près d’une trentaine d’activités et rejoint quelque dix mille personnes.

1998

  • Monsieur Jean-Jacques Pilon est nommé responsable du Festival.
  • Monsieur Laurent Migué est nommé à la présidence.

1996   Matinées familiales

  • Une nouvelle série voit le jour : Les Matinées familiales. Afin d’intéresser les jeunes à la musique, elle propose des contes et des pièces de théâtre aux petits et aux plus grands.

1995   Changements au Concours de musique

  • Hélène Roberge prend en charge le Festival Culturel et le Concours de musique. Des bourses en argent sont maintenant offertes aux lauréats et trois volets de compétitions sont ajoutés.

1995   Nouvelle direction artistique

  • Monsieur Clément Rivest devient le directeur artistique en remplacement d’Hélène Roberge qui occupait ce poste depuis la fondation de l’ARAM. Il est un ambassadeur important pour l’ARAM et défend plusieurs projets auprès des autorités municipales et provinciales.
  • Monsieur Jean Teasdale est nommé à la présidence.

1994   Un hommage à Robert Lussier

  • À la suite du décès de Robert Lussier, figure de proue de la vie culturelle de Repentigny et président de l’ARAM pendant des années, la Fondation de l’ARAM change de nom et devient la Fondation Robert-Lussier.
  • Monsieur Laurent Migué est nommé à la présidence.

1992   Fondation de la CICAR

  • Fondation de la Corporation pour l’implantation d’un centre d’art (CICAR) en partenariat avec la Ville de Repentigny dans une perspective d’implication du milieu. Monsieur Jean Deschamps en fut le président.

1991   L’ARAM au coeur de la vie culturelle de Repentigny

  • Le public ne cesse de s’élargir et demande plus de spectacles et plus de variété. L’ARAM ajoute donc à sa programmation: le théâtre (en 1991) et les variétés et les Grands Explorateurs (en 1997).

1991   Les débuts du concours

  • Le concours de musique de Repentigny est créé par Hélène Roberge. Le concours s’adresse aux jeunes de Lanaudière. À sa première année, il accueille 19 élèves en musique. La participation des élèves au concours ne cessera d’augmenter au fil des ans, tant en quantité que, surtout, en qualité.

1991   La Fondation de l’ARAM est créée

  • La Fondation de l’ARAM est créée afin de favoriser, de promouvoir et de financer les activités de l’association. Monsieur Jean Hallé est nommé à la présidence de la Fondation.

1987

  • Monsieur Robert Lussier est nommé à la présidence.

1983   La première mission de l’ARAM

  • Informer, sensibiliser et promouvoir, auprès de la population lanaudoise, la tenue d’activités culturelles,
  • Diffuser la culture sous toutes ses formes et pour tous les groupes d’âge,
  • Développer des talents locaux et régionaux.

1983   L’organisme, promoteur et diffuseur

  • Les membres du comité décident rapidement d’élargir un mandat initial et d’organiser un festival de musique s’adressant à tous les amateurs de la municipalité désireux de se présenter en concert. Le festival réunit la première année (1984) des solistes, les harmonies des écoles et plusieurs chorales d’enfants et d’adultes.

1982   L’ARAM

  • À la demande de la Ville de Repentigny, un comité est constitué pour informer les parents sur les écoles de musique de la région et les guider ainsi dans leur choix. Le comité (Hélène Roberge, Denise Jamison, Diane Drouin, Monique Dupuis, Lucie Jamison et Guy Lelièvre), dirigé par Laurent Migué et formé de mélomanes et de professeurs de musique, crée l’Association de Repentigny pour l’avancement de la musique, l’ARAM.
  • Monsieur Laurent Migué est nommé à la présidence.

1967   Le feu détruit les installations

  • En 1967, le feu détruit les installations du Centre des arts. La diffusion de spectacles ne reprendra qu’avec la création de l’Association de Repentigny pour l’avancement de la musique en 1983.

1965   Les JMC à Repentigny

  • De 1965 à 1971, les Jeunesses Musicales Canada (JMC) présentent quatre programmes musicaux par année à l’école Jean-Baptiste Meilleur. Hélène Roberge et Jacqueline Scott participent au comité responsable des JMC.

1960   La culture s’implante à Repentigny

  • Robert Lussier met sur pied le Centre des arts à Repentigny. Pendant sept ans, une salle de 600 places accueille, sous un chapiteau, des spectacles professionnels.