27
Août
Gratuit
10 h 00
Église Précieux-Sang
115, rue Chauveau

Repentigny, Québec J6A 5C5 Canada
Chargement Concerts

L'artiste

Élève de troisième secondaire au Collège de L’Assomption, Jerry-William Yimga a débuté son apprentissage du violon il y a 7 ans.

Son intérêt grandissant pour cet instrument l’encourage à poursuivre l’apprentissage musical dans le cadre de cours privés hebdomadaires et de pratiques quotidiennes.

Depuis le début 2016, il a été admis au sein de l’Orchestre symphonique de la relève de Joliette, avec lequel il a déjà participé à plusieurs prestations. Il est dans les premiers violons depuis cet hiver.

La même année, pour sa seconde participation à la 55e édition du prestigieux Festival et Concours de musique classique de Lanaudière, il a remporté la médaille d’Argent des classes Soliste dans la catégorie des 13 ans et moins.

Il est invité par le Haut-Commissariat du Cameroun au Canada pour interpréter les hymnes nationaux à l’occasion de la fête nationale depuis 2015.

L'organiste et claveciniste

Natif de Repentigny, Charles Laliberté débute l’apprentissage de la musique dès l’âge de 7 ans, lorsque sa grand-mère décide de faire don de son piano à ses petits-enfants. Rapidement, Charles développe une passion grandissante pour la musique.

Il délaisse néanmoins le piano quelques années plus tard pour apprendre le clavecin auprès de son père, claveciniste et organiste de formation, découvrant ainsi un intérêt marqué pour la musique ancienne.

C’est d’ailleurs son père qui permet sa pleine initiation au monde de l’orgue en l’engageant, entre temps, comme assistant dans son travail de facteur d’orgue. Ce travail lui permet alors de découvrir et d’essayer une multitude d’instruments à travers la province, de se familiariser avec l’accord et l’entretien de l’orgue et de comprendre le fonctionnement global de l’instrument.

Cet avant-gout donne ainsi l’envie au jeune homme, alors âgé de 14 ans, de plonger dans l’apprentissage de cet instrument. Il fait donc appel au curé de la paroisse Précieux-Sang, qui lui donne la permission d’aller pratiquer, les soirs après l’école, sur l’orgue de l’église. Deux ans plus tard, il est engagé comme organiste à cette même paroisse.

Présentement, Charles Laliberté, âgé de 18 ans, étudie l’orgue et le clavecin au cégep Marie-Victorin auprès de monsieur Christophe Gauthier.

Le programme

Arcangelo Corelli (1653-1713)
Sonate pour violon en ré mineur, op. 5 n° 12 – La Folia

Franz Schubert (1797-1828)
Litanei auf das Fest aller Seelen, D343a

Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Carnaval des animaux – XIII. Le cygne

Jules Massenet (1842-1912)
Thaïs – Méditation

Franz Schubert
Ave Maria, D. 839

Détails

Date :
27 août
Heure :
10 h 00
Prix régulier :
Gratuit
Saison:
Mots-clés :
,

Je m'abonne pour tout savoir !

Également au calendrier

Lorrie Snyder, soprano à Repentigny avec l'Aramusique
20
août

Lorrie Snyder, soprano

10 h 00
Église Précieux-Sang

[MESSE ESTIVALE EN MUSIQUE] Lorrie Snyder, soprano, présentera différentes œuvres dans le cadre de la messe dominicale en compagnie de l’organiste-titulaire, Charles Laliberté.

Jerry-William Yimga, violon à Repentigny avec l'Aramusique
27
août

Jerry-William Yimga, violon

10 h 00
Église Précieux-Sang

[MESSE ESTIVALE EN MUSIQUE] Jerry-William Yimga, violon, présentera différentes œuvres dans le cadre de la messe dominicale en compagnie de l’organiste-titulaire, Charles Laliberté.

Femmes - Marie-Josée Lord à Repentigny
19
octobre

Femmes avec Marie-Josée Lord

20 h 00
Église de la Purification

[GRAND CONCERT] La pétillante Marie-Josée Lord nous propose un rendez-vous coloré, une soirée en toute intimité où elle présente les femmes qui l’habitent, qui l’animent, qui l’inspirent. Ces femmes rencontrées à l’opéra, à la scène ou dans la vie quotidienne, Marie-Josée nous les fait découvrir, entourée de ses trois musiciennes.

La marmite ensorcelée
25
octobre

La marmite ensorcelée

10 h 30 — 13 h 00
Centre d’art Diane-Dufresne

[CONCERT SCOLAIRE] Oups-Patatras est une gentille sorcière. Trop gentille pour faire peur. Pas étonnant que ses consœurs ne votent jamais pour elle à leur gala d’épouvante. Afin de gagner le grand concours « Ça fait peur » et s’attirer le respect des méchantes sorcières, elle tente de concocter une potion sonore très puissante qui fait friser les oreilles, danser les squelettes et ricaner les fantômes.